UNE VISION PLUS FUN DE L’OPTIQUE

La communication via les réseaux sociaux prend une place importante dans la diffusion de l’information, nous sommes donc attentifs à régulièrement publier des news. Ce canal de communication direct nous permet de toucher le plus grand nombre, c’est pour cela que vous pouvez nous suivre sur nos différents supports.

Page Facebook : Trophées de l'optique Monaco

Instagram : #tropheesdeloptique

Twitter : Trophées de l'optique Monaco (@gala_opticiens)

Pour une collaboration contactez-nous !  contact@legaladesopticiens.com

 


 

« PANAME » des amours de frenchies !

Ils sont 3.. ils sont beaux..Ils sont frenchies et habitent Paris, et ils font de super lunettes.

« PANAME » véhicule l’image tendance de la capitale et de la France cocorico !! avec une collection très subtile et branchée, les 3 copains nous ont présentés à l’occasion du MIDO à Milan leurs montures qui collent parfaitement à l’air du temps et que vous pouvez découvrir sur le site de la marque.

www.PANAME-EYEWEAR.FR

IMG_3935

LE SILMO…50 ans en or !

LE SILMO avait mis les petits plats dans les grands pour l’édition 2017 du MIDO à Milan. Pour fêter l’anniversaire de leurs 50 ans on pouvait découvrir un stand très épuré et élégant et à cette occasion déguster un délicieux cocktail à la feuille d’or!
Le Silmo Istanbul y occupait un espace pour accueillir et renseigner les visiteurs pour cette destination en plein développement.

IMG_3924IMG_3926

Merci pour ce chaleureux moment à Eric Lenoir et Isabelle Beuzen et rendez-vous pour le SILMO 2017.

On aime ! MIU MIU la nouvelle collection

miumiu_luxottica_mr_12La nouvelle collection automne hiver 2016 « Miu Miu » est là ! Ces créations uniques sont le résultat de la recherche stylistique constante et de l’art habile de la marque. Tendance et toujours à la pointe de la mode, la marque italienne affirme une nouvelle fois un style contemporain et empreint de fantaisie. Une bonne combinaison de pierres et des montures colorées anime la silhouette féminine, et sinueuse des montures. Des tons pastel évoquent la douceur tel un bijou flottant mettant en évidence le regard. La collection est riche en détails et ornements et l’inspiration rétro de ses montures font de cette édition une réussite incontestée…

 

On aime ! THE PIROUETTES le duo musical qui électrise

image« THE PIROUETTES »

Ils se sont rencontrés au lycée à Annecy et à la base c’est Léo le musicien et qui entraine Vickie dans cette aventure musicale.

Le duo nous plonge dans un univers 90 et moderne à la fois, ils chantent en français et composent, arrangent et interprètes leurs chansons pour un résultat magique empreint d’une certaine nostalgie. Des textes clairs, un chant saccadé cela apportent une touche atypique à leur premier album « carrément carrement » qui est sortie récemment sous leur propre label Kinderminter. Vous pourrez les applaudir à Paris à LA CIGALE le 11 mai prochain. Nous on adore ce style très frenchie! Et notamment leurs titres « l’escalier » ou encore « oublie -moi » et tout simplement l’album entier ! à découvrir du pur bonheur.

 

Vu ! Lunette de star

Madonna porte un modèle de Salvatore Ferragamo (sf830s) à l’occasion des Billboard women in Music à New Yorkimage

‘BANA’ L’esprit bohême chic

Tanya est une jeune créatrice de 26 ans fondatrice de la marque BANA.

Alors qu’elle étudie au Liban, Tanya décide d’utiliser de ravissants boutons transmis par sa grand-mère, afin d’expérimenter des créations sur lunettes de soleil où seront collés harmonieusement, boutons, fleurs en céramiques et autres cristaux. Ses créations sont uniques, et avec ses copines elle participe « pour s’amuser » à des foires et autres manifestations où elle vend ses premières montures solaires. Le succès est là ! Les modèles préparés au jour le jour remportent un grand intérêt et voilà Tanya décide de se lancer en créant la marque BANA en 2014. Une marque d’accessoires de mode est née particulièrement connue pour ses lunettes au style bohème et tendance. Pourquoi a-t-elle choisi le nom de BANA ? Et bien tout simplement car ses proches la surnommés affectueusement Banana.

161118-banniere-bana-01Après un passage par Dubaï et la fashion-week de Londres, elle décide de revenir sur Nice pour développer ses montures pleines de poésie et de fantaisies dans un esprit bohème chic. Elle introduit avec succès une nouvelle campagne appelée « des fleurs pour vos yeux » dont le but était de rendre la marque irrésistiblement rafraîchissante …un vrai cœur pour nous !

En 2015, BANA remasters présente, une campagne publicitaire qui confirme l’attachement de la marque aux ambiances estivales, à l’occasion d’un partenariat avec six mannequins, brésiliennes et allemandes qui ont porté la collection BANA lors du festival Coachella en Californie.

Pour découvrir la collection et acheter votre monture en ligne rendez-vous sur le site internet de la marque www.bana-sunglasses.com

Vous pourrez y découvrir la collection, « César » des modèles de forme rondes avec des verres miroités de couleurs et surmontés de feuilles en métal délicatement couchées sur le haut de la monture, ou encore  « Océan Feelin » et « Rockin Rollin », et « Bana Riviera » lunettes joliment étoffées de cristaux.

Aujourd’hui BANA entend passer à la vitesse supérieure ! Sa créatrice recherche un partenaire capable de l’accompagner dans la réalisation et la fabrication de ses modèles à une échelle plus importante. Alors n’hésitez pas à la contacter sur le site internet

Et longue vie à BANA sunglasses !

Jean-François Rey, un créateur de lunettes chics et «tendance»

Il y a 30 ans, Jean-François bouleversait le monde de l’optique en imposant un style novateur et raffiné qui fut et qui reste une référence en matière d’élégance. J’ai découvert  ses créations, lors d’un Press Day dans sa boutique sur le Vieux-Port. Regards sur un créateur qui a le vent en poupe …

Chaque modèle créé par Jean-François Rey est un accessoire de mode à la fois tendance et intemporel. Qu’il s’agisse de lunettes de soleil ou de vue, chaque modèle est un objet raffiné, d’un style inimitable, à nul autre pareil. Ce designer très créatif décline sa ligne dans plusieurs gammes de produits : J.F Rey, Boz Eyewear, Volte Face et Sky Eyes.

161118-article-jfrey

– Pour fêter ses 30 ans de création, la Maison Jean-François Rey vient de lancer «1985», une série limitée de modèles optiques et solaires très branchés. Très vintage, nostalgique, véritable clin d’œil aux années 80, cette ligne est une réédition scrupuleuse et fidèle des modèles emblématiques lancés en 1985. Les matériaux sont nobles, légers à porter et raffinés.

– Stylée, élégante, racée et d’une créativité bouillante, la collection Boz Eyewear se distingue par l’esthétisme de ses modèles. C’est chic, classe, très féminin car c’est Joëlle, l’épouse de Jean-François, styliste elle-même, qui donne libre cours à sa créativité et à sa passion, dans un registre gai et très coloré. Ce Mix and Match de couleurs et de matières parfaitement maîtrisé donne naissance à des pièces uniques à la fois exceptionnelles, luxueuses et hyper tendance.

– La collection Volte Face créée par la designer et créatrice Fabienne Coudray-Meisel  présente des modèles travaillés comme des bijoux d’exception. Sobriété des lignes, petits détails chics, sobriété des lignes, exigence des matières donne naissance à des pièces esthétiques et originales.  

– Très appréciées des blogueuses, des modeuses et des fashionitas, les solaires Sky Eyes sont des accessoires trendy, mêlant style, créativité et amour de la mode.

par Catherine Merveilleux

« Cannes for ever », un roman qui nous plonge dans la magie du Festival

Catherine Merveilleux est un auteur prolifique. Après son best seller «Marseille le Jour et la Nuit – L’insoutenable légèreté du sud» et ses essais «Les Barbaresques» et «Normalitude», qui étaient plus que visionnaires,  elle vient de publier un nouveau roman qui nous plonge dans l’univers magique et glamour du Festival de Cannes. Un monde qu’elle connaît bien puisqu‘elle est accréditée au Festival de Cannes depuis de nombreuses années et qu’elle assiste tous les ans aux fêtes les plus élitistes de cet événement international qui réunit des stars du monde entier.

C’est dans l’atmosphère feutrée et « Belle Epoque » du Carlton Bar, devant un Blue Champagne que j’ai rencontré Catherine Merveilleux qui nous a parlé de son dernier roman « Cannes for ever ». Un roman que vous aurez bien du mal à lâcher, une fois que vous l’aurez ouvert.

catherine-merveilleux

Catherine Merveilleux interviewée par Alexandra Stevens

A.S.: Dans votre premier roman, toutes les interviews réalisées par l’héroïne et tous les événements extérieurs à la fiction étaient réels. Est-ce le cas dans « Cannes for Ever » ?

C.M. : Tout à fait. Toutes les soirées ont réellement eu lieu pendant le 69° Festival de Cannes. Tous les films sont ceux qui ont été projetés pendant ce Festival à nul autre pareil.

A.S.: Pourquoi à nul autre pareil ?

C.M. : Les protagonistes de ce roman viennent comme tous les Français de subir de plein fouet la prise de conscience de la montée de la Barbarie et les actes terroristes perpétrés en janvier et en novembre leur ont fait brusquement réaliser qu’une ère était bel et bien révolue et que plus rien ne serait plus jamais comme avant.

A.S.: Vos personnages ne sombrent pas pour autant dans la dépression ou dans la mélancolie. Bien au contraire !

C.M. : Instinctivement, intuitivement, ils ont pris acte qu’une menace plane sur nos têtes comme une épée de Damoclès, mais cela déclenche au contraire chez eux une irrésistible fureur de vivre. Ils ont envie de croquer la vie à pleines dents. Loin de générer une psychose, cette menace les rend insatiables. Ils éprouvent une frénésie de vivre salvatrice.

A.S.: Vos  personnages sont attachants. On éprouve de l’empathie et même de l’affection pour eux, sans doute à cause de leur appétence de vie, de leur enthousiasme.

C.M. : Ils ont leurs défauts, leurs qualités, mais ce sont des battants, des guerriers.

-Vos personnages appartiennent à la Génération Y. Cela se manifeste de maintes façons…

C.M. : Tout à fait. Ils sont à fond dans l’Ubérisation. Commes dans « Friends », ils louent un appart’ à plusieurs, ils prennent des Ubers, ils sont à fond sur les réseaux sociaux. Par contre, toute la Dream Team du livre a la particularité d’être plus enthousiaste que les Jeunes de sa génération, qui sont dans l’ensemble plus désenchantés, moins extravertis.

A.S.: J’imagine très bien une adaptation de votre livre pour le cinéma. Accepteriez-vous ?

C.M. : Pour le moment, je n’ai eu aucune proposition (Rires). Si le cas se présente, j’accepterais bien sûr, sauf si l’on change de fond en comble la psychologie de mes personnages, leurs valeurs et l’intrigue.

A.S.: Est-ce-que Scott et Alexandra existent vraiment ?

C.M. : Chut, c’est un secret. C’est aux lecteurs de le deviner … Je les laisse juges …

Un fabuleux roman d’amour dans l’univers fascinant du Festival de Cannes, très bien documenté, avec une réflexion très pertinente sur notre société. Des personnages intéressants et attachants. Une intrigue bien menée avec du suspens et des rebondissements.  J’ai adoré et je vous le conseille. Vous allez le dévorer.

Cannes for ever. Un roman de Catherine Merveilleux. Editions le Jour et la Nuit Presse

par Alexandra Stevens